Judiciaire Pendant le mois d’août, nous avons demandé à une dizaine d’avocats de raconter une affaire, médiatisée ou non, qui les a particulièrement marqués. Que ce soit par la nature des faits, l’attitude des prévenus, l’étrangeté du dossier, la figure d’un procureur, les aléas judiciaires… Le choix était très… libre. Troisième épisode avec Me Alexandre Wilmotte, avocat qui a déjà plus de 50 cours d’assises à son actif.

"Malheureusement les victimes sont un peu laissées pour compte alors qu’elles ont besoin d’un soutien immédiat très fort."

(...)