Judiciaire

Ali Akyüz, un Turc de 53 ans résidant à Willebroek, en province d'Anvers, est à nouveau libre après avoir été arrêté en mars dernier dans la ville turque de Bursa, a indiqué jeudi soir son fils à la Gazet van Antwerpen et à VTM. Ali Akyüz avait été incarcéré parce qu'il avait partagé des articles critiquant le régime d'Erdogan sur Facebook. En 2015, il avait partagé une interview avec des activistes et sur la photo, un des hommes brandissait le drapeau de l'organisation d'extrême-gauche Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), considérée comme terroriste par la Turquie mais aussi les Etats-Unis et l'Union européenne.

Le cas de M. Akyüz était traité jeudi par un tribunal turc. "Mon père a eu une bonne défense et on lui a finalement permis de quitter la prison. Il reçoit tout de même une sanction car il ne pourra pas quitter la Turquie ces six prochains mois", a expliqué le fils du résident belge. "Cela provoque bien entendu un double sentiment, car cela a de graves conséquences financières pour sa femme et ma mère. Mais nous sommes surtout heureux qu'il puisse quitter cette cellule sale."