L'homme interpellé sur la vidéo diffusée mercredi soir par le Syndicat libre de la Fonction publique (SLFP) pour faire état de violences contre des policiers en mission à Anderlecht, a été mis sous mandat d'arrêt, a indiqué vendredi en fin de journée la porte-parole du parquet de Bruxelles Stéphanie Lagasse. Le suspect a été inculpé de vol avec violence, en bande et avec arme ainsi que de rébellion en bande. Le SLFP Police a partagé mercredi soir une vidéo témoignant de violences contre des policiers en mission dans la commune bruxelloise d'Anderlecht.

Dans les colonnes de Het Nieuwsblad, le vice-président national du SLFP Vincent Houssin, avait expliqué qu'il s'agissait d'une arrestation d'un suspect pour des faits graves.

Dans la vidéo en question, des policiers, en train de procéder à l'arrestation, sont pris à partie par des passants, insultés et violentés.