Le ministre de l'Emploi Kris Peeters a reçu vendredi une tenue cycliste équitable de la part d'organisations de la Campagne Vêtements Propres qui l'ont invité à développer une politique dans le cadre de laquelle les entreprises textiles belges produiraient des vêtements selon des critères permettant de mieux respecter les conditions de travail. Les organisations ont remis ce vêtement deux ans, jour pour jour, après la catastrophe du Rana Plaza, ce complexe au Bangladesh qui s'est effondré, entraînant la mort de 1.138 personnes, essentiellement des travailleurs du secteur textile.

Outre les problèmes de sécurité, les organisations humanitaires mettent également en avant les salaires de misère, les problèmes de temps de travail, l'absence de liberté syndicale, etc. Elles demandent au gouvernement de veiller à ce que les entreprises respectent les droits de l'Homme, y compris à l'étranger. Les entreprises sont invitées à souscrire à l'Accord du Bangladesh et s'affilier à la Fair Wear Foundation.