Le jeune chauffard de Saint-Nicolas a aussi été déchu du droit de conduire pour une durée de huit ans.

L’accident avait provoqué un vif émoi non seulement en Flandre mais dans toute la Belgique. L’automobiliste de 21 ans qui avait fauché, le 20 août 2018, à Saint-Nicolas, une mère de famille de 42 ans et ses deux filles âgées de 8 et 5 ans a été condamné, mercredi, à sept ans de prison ainsi qu’à une interdiction de conduire de huit ans, par le tribunal de police de Saint-Nicolas.

La cadette n’a pas survécu

La collision avait eu lieu sur l’Antwerpse Steenweg à Saint-Nicolas. Le conducteur avait perdu le contrôle de son véhicule, immatriculé aux Pays-Bas, et percuté les trois piétons. La fillette de 5 ans était décédée sur place de ses blessures. Les deux autres victimes avaient été transportées à l’hôpital dans un état critique mais elles ont survécu.

Selon le parquet, le conducteur avait pris la fuite à pied après l’accident, avant de rebrousser chemin un peu plus tard. L’automobiliste avait déclaré que son passager l’avait fait dévier de sa trajectoire et qu’il avait ensuite accéléré au lieu de freiner comme il l’aurait voulu. C’est ainsi, prétendait-il, qu’il avait raté un virage avant de s’encastrer dans un mur, devant le parking d’un magasin Lidl, fauchant au passage toute une famille.

Dans sa voiture se trouvaient deux autres passagers. Une jeune femme de 24 ans avait été grièvement blessée et avait été emmenée à l’hôpital par l’autre passager, âgé, lui, de 21 ans.

Connu des services de police

Le juge d’instruction avait placé le conducteur en détention préventive pour homicide involontaire, délit de fuite, coups et blessures involontaires et conduite sans permis valide avant d’être remis en liberté sous conditions.

Sa défense va faire appel de la condamnation. On notera que le jeune chauffard était connu des services de police.

Dans un premier temps, on s’était interrogé sur sa responsabilité dans un autre accident avec délit de fuite qui venait de se produire dans la zone. Un cycliste avait été percuté sans trop de gravité par une voiture qu’on a d’abord cru être la Kia blanche responsable de l’accident mortel devant le Lidl.

En 2017, 828 enfants ont été renversés en Belgique et six en sont morts.