Les drogues légales (alcool, tabac) et illégales ont un coût pour les pouvoirs publics: près d'un milliard d'euros par an, rapporte jeudi Le Soir sur base des chiffres d'une étude menée par Belspo et l'Université de Gand. La majorité de ces dépenses (97%) sont assurées par le Fédéral.

Près de trois quarts de celles-ci (76,5%) sont destinées à l'assistance des personnes (traitements, hospitalisations, ...); 21,6% à la sécurité (détection des drogues, poursuites, ...); 1,24% à la prévention; 0,24% à la réduction des risques; etc. Selon l'étude, les dépenses liées à la répression sont dix fois plus élevées que celles destinées à la prévention.

Au total, cela représente une dépense moyenne par an et par habitant de 91,41 euros.

La dépendance à l'alcool représente à elle seule 57,4% du budget total, soit 553,2 millions d'euros par an.