La justice belge va ouvrir une enquête, à la demande de l'armée belge, après que des soldats ont distribué des munitions d'entraînement à des enfants lors d'un exercice aux Pays-Bas, peut-on lire dimanche dans Het Nieuwsblad op zondag. "Je suis furieux et choqué", indique le bourgmestre faisant fonction de Den Helder qui précise ne plus jamais vouloir recevoir l'armée belge.

"Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point nous sommes ennuyés par l'incident", explique une porte-parole de l'armée, Ingrid Baeck. Nier les faits n'aurait pas eu beaucoup de sens, à la suite de la découverte d'images caméra d'un snackbar à Den Helder. Les images montrent des militaires belges entrain de distribuer des munitions d'exercice à des enfants. Dans les écoles aux alentours, les enfants se promènent les poches remplies de balles, tant des cartouches tirées que des munitions intactes.

"Reçu des soldats", témoigne fièrement un enfant de 11 ans devant la caméra de RTV Noord-Holland. L'armée belge, avait avoué jeudi que des munitions avaient été abandonnées durant son exercice d'évacuation à grande échelle à Den Helder, fait à présent appel à la justice belge pour mettre les militaires concernés devant leur actes.