Le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme a remarqué, depuis le lancement de son point de contact Cyberhate en 2006, une forte augmentation du discours de haine en ligne.

"En quatre ans, les chiffres ont quadruplé : la barre des 500 signalements sera dépassée en 2009, contre 130 signalements traités en 2006", a-t-il indiqué jeudi, dans un communiqué.

Une enquête du Centre révèle qu’un jeune sur quatre âgé de 12 à 18 ans a directement été confronté au discours de haine sur Internet.

De plus en plus de jeunes sont également les victimes de harcèlement sur Internet, en raison de leur origine, de leur religion (principalement musulmane), d’une caractéristique physique

On observe aussi une augmentation des signalements de messages de haine relatifs au handicap ou à l’orientation sexuelle d’une personne, d’après le Centre.

Un appel au monde de l’enseignement en vue de développer une stratégie de lutte contre le phénomène de harcèlement sur Internet a été lancé à l’occasion de la journée d’étude sur la cyberhaine, organisée jeudi par le Centre.

Lequel met à leur disposition deux outils pratiques destinés aux internautes.

Le nouveau site www.cyberhate.be proposera des informations sur le phénomène de la cyberhaine ainsi qu’un formulaire permettant de transmettre des signalements au Centre.

Le second outil est une brochure contenant des pistes de réflexion et d’action et des conseils permettant de mieux réagir au phénomène de cyberhaine.

Deux initiatives dont le Centre pour l’égalité des chances espère qu’elles font feront reculer les murs de l’incompréhension et de la violence verbale de ceux qui n’acceptent pas la différence. (D’après Belga)