C’est vrai que les mouvements militant pour la paix s’expriment volontiers de manière volubile, avec souvent un côté "donneur de leçons" en sus, sur les enjeux de dialogue dans l’hémisphère sud.

Mais quid de nos propres luttes tribales ? "Chez Pax-Christi comme chez Justice et Paix, on a développé des projets visant à mieux connaître et à combattre les mécanismes d’exclusion et de haine. Ils ont ainsi été appliqués aux tensions entre les populations turques au sens large ou à celles entre les ethnies d’Afrique centrale" explique Nicolas Bossut de Pax Christi.

"Ces dernières nous ont fort justement retourné l’argument Fort bien mais que faites vous chez vous, les Belges ? Il nous faut avouer que Pax-Christi Wallonie-Bruxelles, Pax Christi Vlaanderen et Justice et Paix ont été interpellés par ces remarques. D’autant plus évidemment que ces trois associations ont développé des outils pour accompagner les populations troublées sur le chemin de la réconciliation. C’est la raison pour laquelle nos trois associations ont décidé de relever le défi en mettant ces mêmes outils à disposition des Belges, francophones et néerlandophones".

Ainsi dix jeunes francophones et autant de néerlandophones âgés de 18 à 30 ans apprendront ensemble à déconstruire leurs préjugés, à aller à la rencontre de l’autre et à comprendre leurs peurs, aspirations et rêves réciproques.

"On est déjà allé très loin chez nous que pour ne pas réagir. Comment interpréter le fait que le cliché du Wallon paresseux soit encore si tenace en Flandre ? Pourquoi l’avocat Vic Van Haelst (N-VA) dit-il que les francophones sont déjà à Alost ?" poursuit Nicolas Bossut.

"Par l’apprentissage des techniques de la communication non-violente ou du dialogue soutenu, ces jeunes seront amenés à construire ensemble un projet journalistique pour sensibiliser les citoyens bruxellois, flamands et wallons à leur expérience. Et à lutter concrètement contre les préjugés réciproques. Articles de presse, vidéos, sites web ou réseaux sociaux permettront d’atteindre l’objectif. Chacun pourra découvrir des aspects méconnus d’un pays de plus en plus cloisonné". A suivre .

Renseignements. : 02.738.08.04 ou www.paxchristiwb.be