Le deuxième policier-voleur peut être poursuivi

Belgique

Belga

Publié le

Le deuxième policier-voleur peut être poursuivi
© Bauweraerts

Contrairement à ce qu'avait déclaré jeudi une porte-parole du parquet de Bruxelles, le second policier cité dans le dossier du vol de revues et films à caractère pornographique dans une librairie à Ixelles qui venait de faire l'objet d'un cambriolage, pourrait faire l'objet de poursuites, a rectifié vendredi le substitut du procureur du roi de Bruxelles Jean-Marc Meilleur.

Le dossier n'a pas été, à ce stade, classé sans suite contrairement à ce qu'avait affirmé jeudi le parquet. Aucune décision n'a donc encore été prise pour le second policier dont l'avocat annonçait jeudi qu'il envisageait de porter plainte pour calomnie et diffamation à l'encontre des personnes qui suspectaient son client du vol et de celles qui ont diffusé les images enregistrées par la caméra de surveillance du commerce. Le policier pourrait donc voir son dossier classé, comme faire l'objet de poursuites pour complicité de vol ou infraction à la loi de police qui oblige les fonctionnaires de police à rédiger un procès-verbal pour toute infraction constatée, a expliqué vendredi le parquet de Bruxelles. En cas de poursuite pour infraction à la loi de police, le policier risque jusqu'à six mois d'emprisonnement.

Le policier filmé en train de commettre le vol sera cité directement à comparaître pour vol par fonctionnaire devant le tribunal correctionnel, a confirmé vendredi le parquet de Bruxelles. Aucune date de comparution n'a encore été fixée.

Le collège de police de la zone de Bruxelles-Ixelles a décidé jeudi midi de suspendre les deux policiers. Dans un premier temps, le 4 novembre dernier, le collège avait décidé, sur proposition du chef de corps de la zone de police, Guido Van Wymersch, de les écarter du service dans le cadre duquel les faits ont été commis et de les éloigner du contact avec le public sans toutefois les suspendre.

La suite de la procédure disciplinaire dépendra du dossier au niveau pénal qui devra notamment distinguer le rôle joué par chacun des policiers. Les deux policiers de la brigade anti-agression étaient intervenus le 29 octobre dans une librairie qui venait de faire l'objet, vers 4h00, d'un cambriolage. La vidéo de surveillance de la librairie montre deux voleurs en train de dérober des cigarettes avant de prendre la fuite.

Un quart d'heure plus tard, deux policiers de la brigade anti-agression de la zone de police de Bruxelles-Ixelles apparaissent sur les images enregistrées par la caméra de surveillance. Un policier fouille dans la caisse vide, puis s'empare de revues et films à caractère pornographique dans un rayon.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous