Frédéric Daerden a constitué lundi, un an jour pour jour après le décès de son père, la Fondation Michel Daerden, a-t-il annoncé jeudi, confirmant une information du groupe SudPresse. Cette fondation, qui devrait être prochainement reconnue d'utilité publique, aura pour objectif de promouvoir l'étude et la connaissance des finances publiques, une matière chère à Michel Daerden, ancien ministre wallon des finances et du budget, décédé le 5 août 2012 à Fréjus des suites d'une double attaque cardiaque. Frédéric Daerden avait émis, peu de temps après le décès de son père, la volonté de créer une fondation en la mémoire de ce dernier. Il avait également souhaité qu'elle ne soit pas composée de personnalités ayant une activité politique.

Outre son fondateur, la fondation comprend six administrateurs que sont Guy Quaden, l'ancien gouverneur de la Banque Nationale de Belgique, Hervé Hasquin, ancien ministre-président de la communauté française, mais aussi Robert Tollet, président du conseil central de l'économie, Jean-Marc Liétard, chef de cabinet de Michel Daerden lorsqu'il était ministre fédéral des Pensions, Georges Xhauflaire, président de la cellule fiscale de la région wallonne et Xavier Gonzalez, collaborateur de Frédéric Daerden.

Le comité scientifique sera présidé par Guy Quaden et le comité de soutien par Xavier Gonzalez.

La demande de reconnaissance en tant que fondation d'utilité publique a été introduite. Un arrêté royal, basé sur l'avis de l'administration de la justice et de la ministre de la Justice, est attendu dans les prochaines semaines.

Un premier conseil d'administration se réunira d'ici deux à trois semaines afin de déterminer les activités à mener. Cette fondation, selon le souhait de Frédéric Daerden, doit soutenir des projets d'enseignements ou d'information concernant les finances publiques.