Il n'est pas question pour le gouvernement flamand, dans le cadre du dossier BHV, de négocier sur un élargissement de Bruxelles ou sur la nomination des trois bourgmestres de la périphérie, a indiqué vendredi le ministre-président Kris Peeters.

Comme la semaine passée au parlement flamand, le ministre-président a renvoyé à la déclaration gouvernementale complémentaire de 2005, qui avait suivi l'accord avorté sur BHV. Selon les termes de cette déclaration, tout élargissement de Bruxelles est exclu.

Quant aux bourgmestres, M. Peeters a rappelé que le ministre des Affaires intérieures, Marino Keulen, se fonde sur le dossier que lui a transmis le gouverneur de la province de Brabant: "il n'y a ni éléments nouveaux, ni faits nouveaux qui justifieraient une autre décision", a-t-il dit.