Le Jury d'éthique publicitaire (JEP) a jugé ce mardi que la campagne publicitaire du site de rencontres RichMeetBeautiful était "contraire à la dignité humaine", selon la décision publiée sur son site internet. Le site RichMeetBeautiful propose de mettre des étudiantes en relation avec des hommes nantis en recherche de compagnie. 

Pour se faire connaître, la société a récemment placardé sur des véhicules des affiches publicitaires montrant une femme en lingerie avec l'inscription "Hey les étudiantes! Améliorez votre style de vie. Sortez avec un sugar daddy". Ces véhicules ont circulé notamment aux abords des campus bruxellois.

Pour le JEP, organe d'autodiscipline du secteur de la publicité, cette campagne "témoigne d'un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l'annonceur". Elle "instrumentalise et dévalorise les femmes" et contribue ainsi à perpétuer des stéréotypes dénigrants. Ce faisant, elle "porte atteinte à la dignité humaine", a-t-il jugé.