Après sa double chute qui avait entraîné une fracture de vertèbres puis celle du col du fémur et l’avait écartée de toute activité officielle depuis fin 2016, la reine Paola a participé, partiellement, à la remise des Prix de sa Fondation. 

Elle a relayé, à la fin de la cérémonie, la princesse Astrid en qui d’aucuns voient la relève pour le suivi de ces Prix qui impliquent l’enseignement et le vivre ensemble. La revalidation de l’épouse d’Albert II, le regard serein et l’écoute attentive, se poursuit bien ! Pour l’occasion, elle a été accueillie par le ministre germanophone de l’Enseignement, Harald Mollers car ni Marie-Martine Schyns (F) ni Hilde Crevits (N) n’avaient fait le déplacement… 

Dommage car elles auraient été intéressées par les projets lauréats d’écoles aussi éclectiques que le Sacré-Coeur de Nivelles qui sensibilise à la science avec, excusez du peu Dirk Frimout, ou encore St-Boniface d’Ixelles qui accueille des élèves à haut potentiel de toutes origines. Voire par le projet extra-scolaire de l’ASBL ixelloise Mentor Jeunes qui intègre de mineurs étrangers non accompagnés…