Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont envolés ce mardi pour Davos. Ils y restent trois jours, jusqu’à jeudi. 

Les souverains sont des habitués du Forum économique mondial. Ils y vont chaque année, dans le but de représenter la Belgique au niveau international et d’y défendre ses intérêts, explique leur entourage. 

Leur programme contient une bonne trentaine de sessions, rencontres et conférences. Mercredi, par exemple, ils présideront la Belgian Power Reception, organisée pour promouvoir notre pays et ses entreprises auprès d’investisseurs étrangers. 

Les activités du Roi s’organisent autour de quatre axes : la quatrième révolution industrielle ; la jeunesse et les nouvelles compétences ; le changement climatique ; et le défi social. Des rencontres sont prévues, entre autres, avec l’ancien vice-Président américain Al Gore, l’aéronaute et aventurier suisse Bertrand Piccard, ainsi que Jack Ma, le président sur le départ du groupe chinois Alibaba, que Philippe connaît et côtoie depuis plusieurs années. Quant à la Reine, elle aura des activités en lien avec son titre de défenseur des Objectifs de développement durable des Nations unies.