Israël n'est pas mentionné sur une carte illustrant une série d'articles consacrés au Printemps arabe dans Le Soir de lundi et mardi, a relevé le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB), qui y voit une "délégitimation de l'Etat d'Israël" . Le directeur et rédacteur en chef du quotidien, qui ne nie pas une "incontestable erreur", se dit cependant "scandalisé et insulté par un tel procès d'intention", a-t-il déclaré à l'agence Belga. Le quotidien de la rue Royale consacre chaque jour de cette semaine un article au Printemps arabe. L'Etat d'Israël n'est pas mentionné sur la carte qui illustre les articles, contrairement à l'"Autorité palestinienne", a relevé le CCOJB. "Une fois encore, le journal Le Soir se complaît dans la délégitimation de l'Etat d'Israël en publiant, deux jours de suite, une carte du Moyen-Orient sur laquelle il efface purement et simplement l'Etat d'Israël", indique le Comité dans un communiqué. "De plus, la mention 'Autorité Palestinienne', que le journal fait figurer en lieu et place d'Israël, est également une contrevérité, puisqu'elle nie la dualité Gaza - Cisjordanie."

"Il s'agit incontestablement d'une erreur, je plaide coupable et présente mes excuses", a réagi le directeur et rédacteur en chef du quotidien. Cependant, Didier Hamann se dit "scandalisé et insulté" par le "procès d'intention" du CCOJB. "Je suis outré et j'en ai fait part au président du comité, M. Sosnowski. Il est indigne de son organisation d'imaginer que cette erreur ait pu être commise volontairement. En outre, nous avons personnellement oeuvré récemment pour que les avis du Comité soient répercutés avec honnêteté."

La carte concernée sera corrigée pour la suite de la série, assure M. Hamann.