La Belgique, qui est aujourd'hui peuplée d'environ 10,6 millions de personnes, comptera 12,3 millions d'habitants en 2060, selon des projections publiées mardi par Eurostat. Cette croissance de 15,4% est nettement supérieure à la moyenne européenne.

En passant de 495,4 millions à 505,7 millions entre 2008 et 2060, la population de l'Union européenne ne croîtra en effet que de 2,1% au cours du prochain demi-siècle. Elle aura en fait commencé à régresser, puisqu'en 2035, elle aura culminé à 520,6 millions de personnes. Ce sont la Bulgarie, la Roumanie, les pays baltes et la Pologne qui perdront le plus d'habitants (entre 15% et 30% par rapport à 2008), ainsi que l'Allemagne (-13,9%). A l'opposé, Chypre (+66,2%), l'Irlande (+52,9%), le Luxembourg (+51,7%), la Royaume-Uni (+25,1%), la France (+16,0%) et l'Espagne (+14,6%) verront leur démographie progresser.

En 2060, les pays européens aux populations les plus nombreuses devraient être le Royaume-Uni (77 millions d'habitants), la France (72 millions), l'Allemagne (71 millions), l'Italie (59 millions) et l'Espagne (52 millions). L'ordre d'importance actuel serait donc bouleversé, puisque l'Allemagne est aujourd'hui de loin le pays le plus peuplé, à 82 millions, devant la France et le Royaume-Uni (61 millions). La population européenne devrait en outre vieillir tout au long de la période de projection en raison notamment d'une fécondité faible et d'un nombre croissant de personnes vivant à des âges élevés.

En 2060, le pourcentage de la population âgée de 65 ans ou plus sera de 30,0% dans l'UE-27, alors qu'il ne se situe qu'à 17,1% aujourd'hui. En Belgique, plus d'une personne sur quatre (26,5%) aura plus de 65 ans en 2060, et une personne sur dix (10,1%) aura plus de 80 ans.

Ces projections, qu'il convient de prendre avec prudence, confirment le scénario d'un vieillissement accéléré de la population européenne au cours du prochain demi siècle. Le taux de dépendance des personnes âgées, soit la population âgée de 65 ans ou plus divisée par la population en âge de travailler, devrait ainsi passer de 25% en 2008 à 53% en 2060.