Un peu moins de deux mois après son intronisation en tant que souverain du pays, le roi Philippe effectuera, ce mardi, sa Joyeuse Entrée à Wavre (Brabant wallon), accompagné de la reine Mathilde. La première en Wallonie après sa Joyeuse Entrée à Louvain (Brabant flamand), vendredi, et avant d’autres dates qui le mèneront, entre autres, à Liège, Namur ou Mons.

Des visites royales qui ont un coût, malgré les demandes expresses du Palais de limiter les dépenses en préférant la sobriété aux fastes, expliquent nos confrères de La Dernière Heure. À Wavre, on estime à plusieurs milliers d’euros – voire dizaines de milliers – le coût de l’organisation de cette Joyeuse Entrée, même si l’on se refuse, au sein des autorités communales, de livrer un chiffre précis.

“Il y a eu beaucoup de mobilisation des services communaux, admet le bourgmestre de Wavre, Charles Michel. C’est un plaisir et un vrai bonheur d’accueillir le Roi. Nous en sommes très fiers. Nous n’adopterons pas une démarche ostentatoire car le Palais veut des festivités sobres. Mais il faut que cela se passe dans la dignité de manière à valoriser la ville de Wavre.” 

Des coûts essentiellement liés aux frais de personnel (services de travaux, policiers mobilisés,…) mais également en termes matériels. Car la Joyeuse Entrée dans la cité du Maca s’accompagnera de dépenses incontournables.

Au total, la commune a ainsi envoyé 16.450 invitations à la cérémonie à l’attention de ses citoyens.

La Ville distribuera 10.000 fanions aux personnes présentes dans la foule ce mardi.

La Ville a fait placer 1.100 mètres de guirlandes ornées de fanions noir-jaune-rouge.

Pas moins de 500 drapeaux ont été offerts aux Wavriens pour orner les façades.

Pour assurer la sécurité, 440 barrières Nadar sont installées dans le centre-ville.

La commune a commandé 700 fleurs de production belge, dont 15 Wandas blanches, très rares, pour la décoration de l’hôtel de ville.

150 invitations VIP ont été envoyées aux diverses personnalités du Brabant wallon.

60 policiers seront déployés pour assurer la sécurité du couple royal et de la population.

Un écran géant de 28 m² a été déployé sur l’hôtel de ville pour que les citoyens puissent suivre la cérémonie qui se déroulera à l’intérieur.

Vingt élèves et sept professeurs de l’institut provincial d’enseignement secondaire (Ipes) de Wavre prépareront un repas pour le Roi, la Reine et une délégation de seize autres personnes.

Pas moins de 1.500 écoliers de Wavre seront présents, en plus d’élèves en provenance d’autres communes du Brabant wallon.