Les femmes n'apprécient pas les stations-services belges en raison des toilettes sales, des produits mauvais pour la santé et trop chers et d'un environnement peu sécurisé.

Les femmes se rendent dans une station-service uniquement en cas de nécessité, ressort-il d'une enquête du bureau d'études Foodstep menée auprès de 11.000 personnes. Les automobilistes ne se rendent pas seulement dans les stations-services pour prendre de l'essence.

La moitié des visiteurs s'y rend également pour acheter de la nourriture, des boissons, du tabac, des journaux ou pour aller aux toilettes.

Mais les femmes n'ont plus beaucoup envie d'y faire une visite, selon l'étude. Les toilettes sales sont l'excuse numéro 1, suivie par les prix onéreux et l'offre limitée de produits frais et sains. Par ailleurs, les femmes estiment que les magazines pornographiques trônent de manière trop explicite dans les rayons.

Selon l'étude, de plus en plus de femmes utilisent leur voiture pour se rendre ou revenir du travail. Ce qui implique de plus fréquentes visites à la station, même si c'est par pure nécessité.