Les revendications portent sur les pensions des services de police.

Le front commun syndical (CGSP - CSC - SNPS - SLFP) police a décidé d'effectuer "une action forte au niveau national le 12 décembre 2014 de 7h à 8h30 où l'ensemble du pays sera paralysé par les forces de l'ordre", annonce un communiqué commun.

Les revendications portent sur les pensions des services de police. "Pendant un certain moment de la journée, tous les policiers mèneront des actions où ils feront leur travail. Là, le gouvernement se rendra compte", indique Eddy Quaino (CGSP), porte-parole du front commun. Les axes de communication seront plus particulièrement ciblés, comme les "aéroports, chemins de fer, ports. Il reste un point d'interrogation sur les autoroutes." Les policiers envisagent de mener des "contrôles d'alcoolémie, de la prévention ceinture, des contrôles de documents à l'aéroport".

38.000 policiers sont concernés par la réforme des pensions. Le front commun réclame le retour aux âges de départ en retraite négociés en 2001 et 2011. "Les propositions du gouvernement sont inacceptables. Nous attendons un geste fort de sa part", indique le syndicaliste. Le 18 septembre, 14.000 policiers avaient défilé dans les rues de Bruxelles pour protester contre la réforme de leur pension.