Le premier ministre Yves Leterme rencontre mardi la chancelière allemande Angela Merkel à Bruxelles. Cette dernière avait indiqué récemment que le modèle multiculturel avait complètement échoué. "Mme Merkel a raison, en ce sens que les politiques d'intégration n'ont pas toujours eu les effets bénéfiques qu'on attendait d'elles", a indiqué mardi Yves Leterme sur Bel RTL. La loi sur l'acquisition de la nationalité a fait l'objet de projets de texte de révision sous la précédente législature. On y met "l'accent, beaucoup plus que par le passé, sur la nécessité de s'intégrer, d'apprendre la langue, de s'accommoder des habitudes de la région où on veut aller s'établir", a souligné M. Leterme. Selon le premier ministre, "quelqu'un qui vient ici pour des raisons, disons honorables, il faut qu'il soit accueilli, mais il faut qu'il s'adapte aussi au milieu belge, à la commune dans laquelle il habite, au tissu social..."