Le président du FDF Olivier Maingain a dit mercredi matin en arrivant rue de la Loi qu'en cas de vote ce mercredi après-midi en commission de l'Intérieur de la Chambre, le formateur Yves Leterme aura perdu sa confiance. "Je crois qu'il n'aura plus l'autorité pour jouer le rôle de conciliateur qu'on attend de lui", a-t-il dit.

Et d'ajouter qu'il appartiendra alors à d'autres, par exemple le président du MR Didier Reynders, de tenter de résoudre la crise. L'initiative appartient certes au Palais, a-t-il encore commenté.

M. Maingain est arrivé mercredi vers 10 heures 30 au Parlement. Il a notamment répété ce qu'il avait dit le veille à savoir qu'en cas de vote en commission, les discussions institutionnelles s'arrêteront pour des semaines si pas pour des mois. Par ailleurs, on rappelle au MR qu'en cas vote, Didier Reynders réunira les présidents francophones.