Belgique

La pétition signée par 380 membres du personnel de la RTBF, tous métiers confondus, a été remise officiellement jeudi à l'administrateur général Jean-Paul Philippot, selon un communiqué.

Les signataires ont également tenu jeudi une assemblée générale, où ils ont constaté le "fossé qui sépare la hiérarchie et la base". L'assemblée générale dénonce notamment "l'usage fait par la direction du suicide d'un membre du personnel pour expliquer le malaise qui règne à la RTBF", car celui-ci est "plus profond" et remonte à "bien plus longtemps que la date fatidique de ce suicide".

Le texte de la pétition, qui se veut un appel au dialogue, fait référence, entre autres, au besoin de "responsables capables de remotiver un personnel qui se pose bien des questions". Et de prendre pour exemple le système de numérisation des rédactions, Numprod, qui "ne tient pas ses promesses". Les signataires dénoncent aussi les conditions de travail qui "ne cessent de se dégrader" et la précarité contractuelle.