La rue de l'Amigo est remplie de policiers.

Les policiers sont venus en masse ce jeudi matin manifester à l'appel groupe Facebook Police unifying movement. Ils sont venus remettre une lettre de revendications et obtenir le soutien de Philippe Close dans leur combat pour sauvegarder leur statut. "On revalide une action comme il y en a eu à Liège ou Charleroi notamment. On vient pour discuter de la situation avec le bourgmestre car il est chef de sa police. On veut son soutien", indique Manu Vervier représentant du groupe Police unifying movement.

Le bourgmestre a bien reçu le signal et soutien les policiers. "J'ai entendu les revendications des policiers. Elles concernent principalement le fédéral. Je les soutiens. Je vais faire tout ce qui est possible pour que leurs demandes soient entendues", explique le bourgmestre de Bruxelles.

La manifestation va se prolonger et une rencontre est prévue avec le président du MR, Olivier Chastel. Police unifying movement veut reveiller les syndicats par cette journée de manifestation. "Nous sommes 22 000 environ sur le groupe. Les policiers se sentent abandonner par les syndicats. On veut les faire réagir. Deux d'entre-eux ont compris le message. On rencontrera la CSC et le SNPS d'ici la fin du mois", raconte Manu Vervier.

© D.R.

Des militaires se sont joints a l'action. Il s'agit de membres du groupe Facebook Non à la retraite à 63 ans pour les militaires. Ce dernier regroupe environ 7 500 personnes selon les administrateurs.