Le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, veut adapter le plan Marshall à la crise actuelle. "Il ne servirait à rien de continuer les yeux fermés la politique des pôles de compétitivité et laisser par ailleurs la structure économique de la Wallonie se dégrader", dit, dans une interview mercredi avec Le Soir, M. Marcourt. Pour le ministre, ce n'est pas remettre en cause le plan Marshall mais l'inscrire dans son environnement général.

Il défend la sidérurgie: "L'acier est un produit très moderne. Les opportunités sont là, les dangers aussi, mais nous devons réussir à fédérer les convergences à La Louvière, Charleroi, Tubize ou Liège".

Il repousse les critiques flamandes sur la nomination de Michel Daerden au fédéral. "Nommer Michel Daerden ministre des Pensions au moment où il va falloir gérer la disette budgétaire et le vieillissement, c'est un signal positif", dit-il.