La chambre des mises en accusation se penche lundi sur l’assassinat brutal du bourgmestre de Mouscron.

La chambre des mises en accusation de la cour d’appel du Hainaut devrait, lundi, rendre un arrêt renvoyant Nathan Duponcheel devant la cour d’assises du Hainaut pour répondre de l’assassinat d’Alfred Gadenne, survenu à Luingne (Mouscron), le 11 septembre 2017.

Nathan Duponcheel sera alors officiellement accusé d’avoir assassiné le bourgmestre de Mouscron dans le cimetière de Luingne.

Le 11 septembre 2017, Alfred Gadenne avait été égorgé dans le cimetière de Luingne par le jeune homme qui considérait que le premier magistrat de la Ville était responsable du suicide de son père, lequel allait perdre son emploi à la Ville.

Le jeune homme avait appelé lui-même les secours et la police et les avait attendus. Il était passé tout de suite aux aveux.

Inculpé d’assassinat et placé sous mandat d’arrêt, Nathan Duponcheel avait bénéficié d’un bracelet électronique en mars 2018 mais il l’avait brisé quelques jours plus tard.

Considéré comme évadé, il avait été renvoyé en prison. Il est depuis toujours détenu à la prison de Mons.