Michelle Martin libérée le 31 juillet?

rédaction en ligne et Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Michelle Martin introduira ce mardi une 5è demande de libération conditionnelle auprès du Tribunal d'application des peines de Mons.

Condamnée en 2004 à 30 ans de réclusion par la cour d'assise de Mons, l'ex-compagne de Marc Dutroux présentera un projet dont on ne connait pas la teneur. Il devrait comprendre la volonté de Michelle Martin de s’amender, l'indemnisation des victimes et un projet de reclassement.

L'an dernier, elle avait présenté celui de vivre au sein d'une communauté religieuse en France. Le projet avait cependant été avorté suite au refus du ministre de la Justice de l'hexagone.

La décision du tribunal de l'application des peines (TAP) de Mons concernant la 5e demande de libération de Michelle Martin, plaidée ce mardi, sera connue le 31 juillet, a-t-on appris en début d'après-midi. Le contenu du plan de réinsertion déposé par la défense, sur lequel devra se baser le TAP pour statuer, n'a pas été dévoilé.

Au cours de l'audience, les parties civiles ont réclamé l'accès au contenu du dossier et le droit de pouvoir assister aux audiences. Leur requête a été rejetée par le tribunal.

Me Georges-Henri Beauthier, le conseil de Laetitia Delhez, de sa maman et de Jean-Denis Lejeune, a annoncé son intention d'introduire un pourvoi en cassation contre cette décision. Il estime que les droits des victimes sont bafoués.

rédaction en ligne et Belga

A lire également

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Deux universités belges dans le top 100 des meilleures du monde

    Harvard, en tête pour la 17e année consécutive, et les universités américaines continuent de dominer le classement de Shanghai publié jeudi, avec huit places dans le top 10. L'Université de Gand (UGent), première institution universitaire belge, ...

  2. 2
    Analyse
    Qui sera le prochain Premier ministre? Un favori se dégage parmi les possibilités

    L’accession au 16 rue de la Loi fait-elle toujours figure de Saint Graal ? Le pays n’est pas démuni en grands formats politiques : Paul Magnette (PS), Elio Di Rupo (PS), Charles Michel (MR), Didier Reynders (MR), Bart De Wever (N-VA), Kris Peeters (CD&V) ou encore Jan Jambon (N-VA). La probabilité est pourtant forte qu’aucun n’accède au poste de Premier ministre. Charles Michel a été propulsé à la présidence du Conseil européen. Jan Jambon s’est vu offrir la ministre-présidence flamande sur un plateau. Bart De Wever lui-même ne semble guère désireux d’enfiler ce costume. Qui, alors ? (...)

  3. 3
    Formation flamande: l'interdiction des chaudières au mazout ou au gaz naturel remise sur la table

    La N-VA veut améliorer la qualité de l'air grâce à une "suppression par phases des systèmes de chauffage polluants". Les chaudières au mazout ne devraient plus être installées dans les maisons neuves, peut-on lire dans la note de base pour la ...

  4. 4
    Ce qu’il se passerait si on revotait

    Un scénario crédible pour les spécialistes, qui favoriserait le Vlaams Belang.

  5. 5
    Formation fédérale: Vande Lanotte rejette l'une des pistes évoquées

    Les deux informateurs royaux, le libéral francophone Didier Reynders et le socialiste flamand Johan Vande Lanotte, feront samedi après-midi une nouvelle fois rapport au roi Philippe sur les discussions en cours en vue de former un nouveau ...

cover-ci

Cover-PM

Facebook