Penser la mobilité à Bruxelles aussi en fonction des réalités des femmes, ça veut dire quoi concrètement?

Des associations féministes saluent l’initiative. Mais Vervoort III doit se montrer à la hauteur de ses ambitions, martèlent-elles.

Hadrien d’Otreppe (st.) et Alice Dive
Penser la mobilité à Bruxelles aussi en fonction des réalités des femmes, ça veut dire quoi concrètement?
©GUILLAUME JC
Des associations féministes saluent l’initiative d'intégrer une analyse de genre dans la gestion...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité