La SNCB accélère l'adaptation des gares pour les personnes à mobilité réduite

La SNCB veut doubler le nombre de gares accessibles en cinq ans, pour atteindre 150 d'ici 2025, contre 78 actuellement, a annoncé la compagnie de transport ferroviaire lundi.

La SNCB accélère l'adaptation des gares pour les personnes à mobilité réduite
©BELGA
Belga

De nouveaux trains à deux étages seront également adaptés. Les nouveaux trains M7 à double étage permettront à tout le monde de prendre le train sans assistance grâce à une plateforme coulissante. Des adaptations accélérées auront lieu dans les gares sur les trajets concernés, pour les rendre également accessibles.

La SNCB admet avoir raté un rendez-vous avec sa commande en 2015 de 445 voitures M7 à double étage qui, si elles disposent de toilettes adaptées ou d'un système d'interphonie pour les personnes en chaise roulante, ne sont pas adaptées à la hauteur des quais. Les voyageurs à mobilité réduite ont dès lors toujours besoin d'une assistance. Une erreur que l'entreprise ne veut plus commettre. Elle a ainsi décidé que tous les quais devront être à une hauteur de 76 cm et que chaque nouvelle commande de matériel ferroviaire devra respecter cette hauteur d'embarquement.

Ces nouvelles directives doivent aider tous les passagers car les personnes à mobilité réduite ne sont pas les seules à éprouver des difficultés pour se déplacer: les personnages âgées, celles accompagnées d'enfant ou avec une jambe dans le plâtre font également face à des obstacles pour voyager en train, détaille la SNCB. Pour que tout un chacun ait la possibilité de prendre le train en pleine autonomie, la SNCB souhaite améliorer l'accessibilité aux véhicules ferroviaires, aux gares, parkings et canaux de vente.

Le nombre de gares accessibles sera ainsi doublé d'ici cinq ans. En 2025, 150 gares devraient ainsi être équipées de rampes d'accès et d'ascenseurs vers chaque quai, de lignes de guidage pour personnes malvoyantes, de distributeurs automatiques facilement accessibles et de quais d'une hauteur de 76 cm.

Pour que la demande d'assistance soit plus aisée dans les gares qui ne sont pas encore entièrement accessibles, la SNCB s'attèle à développer une application mobile, indique encore la compagnie ferroviaire. Une amélioration des annonces en gare et des signalisations est également prévue.

Sur le même sujet