Qui sont ces navetteurs qui se rendent à Bruxelles chaque matin?

Si le trafic tend à diminuer sur le territoire bruxellois, ce n’est pas vraiment le cas pour sa périphérie, où la voiture gagne en importance. Un constat qui n’est pas sans conséquence.

circulation
©Jean Luc Flemal
Ce n’est un secret pour personne. À Bruxelles, l’ambition est de mettre un terme au règne de la voiture. En témoignent de nombreuses décisions, qu’elles soient prises ou encore sur la table : zone...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet