Réseau routier: il faudra des semaines pour réparer les dégâts causés par les intempéries

Les dégâts sont conséquents.

Réseau routier: il faudra des semaines pour réparer les dégâts causés par les intempéries
©AFP
F.M

L’eau se retire lentement, et laisse voir de très gros dégâts au niveau du réseau routier. Quelque 5 millions d’euros vont être libérés par le gouvernement wallon afin de permettre aux communes de recruter du personnel pour une durée de 3 mois en vue du nettoyage des routes et bâtiments et de réparer les voiries et bâtiments endommagés. Il faudra en effet des semaines pour rétablir totalement le réseau.

En attendant, vendredi soir, le réseau routier laissait déjà voir de profonds stigmates après le déversement des quantités astronomiques d’eau ces derniers jours, particulièrement dans la province de Liège. De nombreux tronçons y restaient fermés, notamment sur la liaison E25-E40/A 602 dans les deux sens (de Beaufays à Burenville). Les segments A25, A26, A27 de la E25 restaient également fermés. Plusieurs zones étaient également "totalement à éviter", d’après le communiqué commun du SPW Mobilité et Infrastructures et de la Sofico, la société de financement des infrastructures wallonnes : Trooz, Remouchamps, Esneux, Aywaille, Jalhay, Pepinster, les quais du centre de Liège, Houffalize, Chenée, Angleur, le centre de Spa, Chaudfontaine, le centre de Theux, Verviers, Modave et Tilff.

Les autres provinces étaient moins impactées. En province de Namur, la nationale N99 (Couvin-Givet) était toujours à éviter vendredi soir, de même que quelques-unes de ses "extensions" (N918, N929, N92 et N992). En province du Brabant wallon, ce sont les centres de Wavre et de Court-Saint-Étienne qui restaient très problématiques, tandis qu’en province du Hainaut, la N975 à Accoz (Gerpinnes) était à éviter. Dans la province du Luxembourg, les N811 (Virton), N833 (entre Hotton et Rendeux) et N86 (Bomal) étaient à laisser de côté. La situation évoluant régulièrement, les informations sur les conditions de circulation sont accessibles via le site : http://trafiroutes.wallonie.be

Sur le même sujet