Réseau ferroviaire: le trafic restera perturbé jusqu’en août

Il ne faut pas espérer un retour à la normale d'ici peu.

Réseau ferroviaire: le trafic restera perturbé jusqu’en août
©AFP
T.G

Rails déplacés, ponts fragilisés, billes emportées par les flots… les intempéries auront eu raison du trafic ferroviaire wallon, dont plusieurs lignes sont restées à l’arrêt jeudi toute la journée et encore vendredi matin. Un train a même déraillé jeudi matin sur la ligne Rochefort-Jemelle. Ce train circulait à vide, l’accident n’a fait aucun blessé. Comme partout, l’heure est désormais à la constatation des dégâts et, petit à petit, à la reprise. Les cheminots d’Infrabel inspectent l’ensemble du réseau et des ouvrages d’art pour vérifier leur stabilité.

En région liégeoise, le trafic va rester fortement perturbé ce week-end, avec le maintien de la fermeture de neuf lignes, dont la ligne Liège Guillemins-Namur. Le trafic reprendra progressivement sur ces lignes à partir du 19 juillet jusqu’à la fin du mois d’août. La ligne Pepinster-Spa, par exemple, ne retrouvera une activité normale qu’à partir du 30 août. Idem pour la ligne qui relie Liège à Verviers, qui traverse l’une des régions les plus sinistrées. La gare de Liège-Guillemins a rouvert ses quais au public vendredi après-midi. Les trains y circulent à nouveau, jusque Welkenraedt, signale la SNCB. Les gares de Liège-Carré et de Liège Saint-Lambert demeurent quant à elles fermées.

Mais les perturbations concernent l’ensemble du territoire wallon. Plusieurs grandes lignes ne retrouveront leur activité normale qu’à partir de la semaine prochaine (la ligne Charleroi-Sud-Namur, par exemple, ou encore l’axe Charleroi-Ottignies). Au nord du pays, le trafic ferroviaire circule normalement.

La SNCB a mis en place des bus pour assurer un service alternatif durant les prochaines semaines. L’opérateur de transport invite les voyageurs à se rendre sur leur site pour connaître les détails des lignes mises en place.

Sur le même sujet