Les voitures volantes vont-elles sauver les villes des embouteillages ?

Il est seize heures. Le trafic est déjà dense dans les rues de Bruxelles. C’est l’heure de pointe et, comme tous les jours, la circulation sur les grands axes est presque à l’arrêt. Vous avez un rendez-vous à l’autre bout de la capitale et, pour y arriver, plusieurs solutions s’offrent à vous. A cette heure, prendre la voiture représente une perte de temps importante. Mieux vaut plutôt vous diriger vers le métro ou, comme de nombreux Bruxellois, opter pour le vélo. Et si la solution se trouvait plutôt dans les airs ?

Les voitures volantes vont-elles sauver les villes des embouteillages ?
©Shutterstock
Selon l'indice de trafic TomTom, Bruxelles était la ville la plus embouteillée de Belgique en 2020. Cette analyse du trafic a estimé que les Bruxellois perdaient 119 heures par an dans les bouchons, soit 4 jours et 23 heures. C'est 2 jours et 7 heures de moins que l'année précédente, mais la crise du coronavirus...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité