Intempéries : la Wallonie finance une mobilité locale gratuite en faveur des sinistrés

Le gouvernement wallon a approuvé l'octroi d'une subvention d'1,5 million d'euros afin de financer une mobilité locale gratuite pour les victimes des 202 communes wallonnes reconnues sinistrées à la suite des inondations de la mi-juillet, a annoncé vendredi le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry, dans un communiqué.

Intempéries : la Wallonie finance une mobilité locale gratuite en faveur des sinistrés
© BELGA

De nombreuses victimes des inondations ont vu non seulement leur logement être détruit mais ont également souvent perdu leur moyen de locomotion. On estime notamment que quelque 50.000 voitures ont été détruites dans les inondations sans précédent du mois de juillet.

En outre, nombre de sinistrés ont dû être relogés, souvent dans un endroit plus éloigné de leur cadre de vie habituel, ce qui complique leur mobilité.

Et si les transports publics sont rétablis dans la majorité des communes wallonnes touchées par les inondations, ils ne peuvent pas toujours répondre aux demandes plus spécifiques de la population locale.

La subvention du gouvernement wallon est accordée à la Centrale Régionale de Mobilité (CRM) qui coordonne le transport à la demande, en complément du réseau de transport public.

"Le transport à la demande offre une réponse flexible aux besoins des habitants concernés. Il répond à une demande de mobilité particulière et localisée. Ces caractéristiques sont donc tout à fait pertinentes pour offrir une solution de mobilité aux personnes sinistrées ayant perdu leur véhicule et n'habitant pas à proximité d'un arrêt de ligne régulière du TEC ou d'une gare. Cela pourrait les aider dans le cadre de leurs démarches administratives, pour faire leurs courses ou encore pour retrouver leurs marques et organiser la rentrée scolaire, par exemple", souligne le ministre Philippe Henry

La mesure de gratuité prendra effet le 23 août et sera en vigueur jusqu'au 31 octobre.

Sur le même sujet