Toujours pas de date de réouverture prévue pour la liaison E25-E40/A620 après les intempéries

Impossible aujourd'hui d'annoncer une date de réouverture pour la liaison E25-E40/A602 ainsi que les modalités exactes de celle-ci, confesse la SOFICO, qui gère l'infrastructure liégeoise. L'axe routier a été fort touché par les intempéries qui ont ravagé la région liégeoise il y a près d'un mois.

Toujours pas de date de réouverture prévue pour la liaison E25-E40/A620 après les intempéries
© belga
belga

En débordant, l'Ourthe avait submergé le quartier d'Angleur ainsi que la liaison E25-E40/A602 dans ses parties situées en rive droite de la Meuse, au point que le Service public de Wallonie (SPW) avait annoncé la fermeture du tronçon pour plusieurs semaines.

Si certains tronçons ont été rouverts progressivement à la circulation dans les semaines qui ont suivi, la situation n'est pas encore totalement rétablie sur cet axe majeur qui facilite le transit autoroutier autour de la ville de Liège. Aucune date n'est pour le moment avancée concernant le tronçon compris entre "Val Benoît" et "Grosses-Battes", même si les pompages sont terminés.

"Différents scenarii sont élaborés par les équipes, notamment en fonction des temps de livraison nécessaires qui nous sont actuellement transmis pour certains équipements, afin d'envisager sous quelles modalités et dans quels délais associés le tronçon pourrait être rendu au trafic", explique ainsi la SOFICO.

L'électricité, l'éclairage, les caméras de sécurité, la signalisation dynamique et la ventilation font encore défaut. Les fonctions de sécurité indispensables ne sont donc plus assurées pour l'instant. Une réunion se tiendra cette semaine afin de déterminer quel chemin prendre puis il faudra réceptionner le matériel nécessaire, l'installer et le configurer "pour mettre en œuvre le scenario sélectionné et ouvrir avec un mode dégradé qui respecte toutefois les exigences minimales de sécurité", précise la société. Ces opérations nécessiteront des semaines.