Nouveau soutien financier du fédéral à la SNCB et Infrabel face au Covid

Le gouvernement fédéral va accorder une nouvelle aide de 33,7 millions d'euros à la SNCB et Infrabel pour compenser les pertes liées à la pandémie de Covid-19, a annonce samedi le vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet.

Nouveau soutien financier du fédéral à la SNCB et Infrabel face au Covid
©Reporters / QUINET
Belga

Sur proposition de M. Gilkinet, le conseil des ministres a approuvé vendredi un soutien à la SNCB et Infrabel par le biais de "deux compensations forfaitaires supplémentaires et exceptionnelles". Le soutien s'élève à 27 millions d'euros pour la SNCB, afin de compenser les pertes dues à la baisse du nombre de passagers depuis le début de la pandémie du service ferroviaire, et à 6,7 millions d'euros pour Infrabel, le gestionnaire du réseau, afin de compenser les pertes causées par l'utilisation moindre des voies par les entreprises ferroviaires.

Cette aide du fédéral est loin d'être la première. Au total, la SNCB a reçu 288 millions d'euros de compensations Covid pour 2020 et 301 millions d'euros pour 2021. Infrabel a reçu de son côté 48,2 millions d'euros pour 2020 et 38,6 millions d'euros pour 2021.

Le taux d'occupation des trains se situe actuellement autour de 80% de ce qu'il était avant la pandémie, ce qui témoigne d'une sortie progressive de la situation pandémique et ouvre la perspective d'un retour à la normale.

"Aujourd'hui, à la veille d'un important sommet sur le climat, le gouvernement fédéral apporte, en cette période difficile, un soutien supplémentaire à un secteur crucial pour notre mobilité, notre économie et nos défis climatiques", souligne Georges Gilkinet, cité dans un communiqué. "En tant que ministre de la Mobilité, je fais tout ce qui est en mon pouvoir, avec la SNCB et Infrabel, pour que plus de gens choisissent le train car c'est vraiment le moyen de transport le plus durable", ajoute le ministre.

Sur le même sujet