Les abonnements TEC pour les jeunes et les personnes âgées vont baisser de prix, à 12 euros/an

Le gouvernement wallon a validé jeudi la trajectoire de "quasi-gratuité" des transports en commun (TEC), un effort d'environ 100 millions d'euros sur les années 2022 à 2024, selon un communiqué du ministre de la Mobilité Philippe Henry.

Les abonnements TEC pour les jeunes et les personnes âgées vont baisser de prix, à 12 euros/an
©BELGA

Dès septembre prochain (2022), un tarif de 12 euros par an vaudra pour les abonnements des 65 ans et plus (plutôt que 36 euros actuellement) et pour les bénéficiaires d'intervention majorée. Un an plus tard (septembre 2023), ce même tarif entrera en vigueur pour les jeunes de 18 à 24 ans.

Jusqu'à fin 2024, donc jusqu'à la fin de la législature actuelle, les tarifs TEC ne seront pas majorés, a également décidé le gouvernement régional. L'ensemble des usagers du réseau wallon des transports en commun évitent donc l'indexation qui a normalement lieu chaque année en fonction de l'indice des prix à la consommation. Elle aurait dû être d'1,63% au 1er février 2022, communique le gouvernement.