46 accidents, 9 morts et 5 blessés graves aux passages à niveau en 2021 : Infrabel rappelle les gestes qui sauvent

Le 10 décembre à Lede, une voiture est restée coincée sur les rails sans que jamais personne ne pense à appeler le 112.

Y. N.

Depuis le mois de décembre, quatre accidents de la circulation au scénario quasiment identique se sont produits à hauteur de passages à niveau en Belgique. À chaque fois, un conducteur, tantôt sous influence de la boisson tantôt simplement distrait, dévie de sa trajectoire au moment d’aborder le passage à niveau, et reste bloqué sur les rails. À chaque fois, le conducteur et des témoins de la scène tentent désespérément de sortir le véhicule de sa position délicate, sans jamais penser à avertir le 112.

Un tel scénario s’est notamment produit le 10 décembre vers 19h30 à Lede, en Flandre orientale (voir la vidéo ci-dessus). “Pendant près de quatre minutes, la conductrice et d’autres automobilistes ont tenté de dégager le véhicule des voies, commente Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel. Mais si un véhicule ne bouge pas après 10 secondes, il ne bougera jamais. Et ce qui devait arriver arriva : malgré le freinage d’urgence enclenché par le conducteur lorsqu’il a vu la scène, il lui est impossible d’éviter la collision. Tel un jouet, la voiture est violemment projetée contre les éléments du passage à niveau.”

Heureusement sans faire de blessés mais l’accident provoquera plusieurs heures d’interruption sur la ligne concernée.

Face à la répétition de ces accidents au scénario similaire, Infrabel a tenu à rappeler les gestes à observer dans pareille situation. “Avant tout, il faut se mettre en sécurité, prévient Frédéric Sacré. Ensuite, il faut immédiatement prévenir les services de secours (NDLR : via le 112) afin de stopper le trafic des trains et se localiser en communiquant les infos indiquées sur le poteau du passage à niveau. Au vu du timing des faits, l’accident de Lede aurait largement pu être évité si la conductrice avait immédiatement alerté les services de secours.”

46 accidents, 9 morts et 5 blessés graves aux passages à niveau en 2021 : Infrabel rappelle les gestes qui sauvent
©Infrabel

Un tel scénario s’était également produit en novembre à Florenville, en province de Luxembourg. Selon les images des caméras de surveillance, des automobilistes avaient tenté de dégager une voiture pendant huit minutes avant qu’un train finisse par la percuter. Là non plus, les protagonistes n’avaient pas pensé appeler les secours. “Ces derniers sont pourtant drillés et seront à nouveau informés de la manière de réagir dans les prochains jours", confie Frédéric Sacré.

46 accidents, 9 morts et 5 blessés graves aux passages à niveau en 2021 : Infrabel rappelle les gestes qui sauvent
©Infrabel

Pour rappel, pas moins de 46 accidents se sont produits à hauteur d’un passage à niveau en 2021 en Belgique : 33 sur le réseau routier et 13 en zone portuaire. Lesquels ont causé le décès de 9 personnes et des blessures graves chez cinq autres victimes. “Le nombre d’accidents a doublé l’an dernier par rapport à 2020 (23), analyse Frédéric Sacré. Cela s’explique en partie par la crise sanitaire ayant provoqué une diminution du nombre de véhicules sur les routes liée au télétravail en 2020. En comparaison avec 2019 (45) et les années précédentes, le nombre d’accidents est en effet assez stable. Un élément ressort également des analyses : une nette augmentation du nombre d’accidents en automne avec 18 accidents au cours des mois d’octobre, de novembre et de décembre !”

46 accidents, 9 morts et 5 blessés graves aux passages à niveau en 2021 : Infrabel rappelle les gestes qui sauvent
©Infrabel

Selon Infrabel, le non-respect du Code de la route (feux franchis au rouge, contournement des barrières…) demeure la cause principale des accidents aux passages à niveau (environ 5 accidents sur 10). L’imprudence, tout comme dans le cas de Lede et de Florenville, est également un facteur important (4 accidents sur 10). Enfin, les conditions météorologiques interviennent dans une minorité de cas.

Quant au profil des “accidentés”, il s’agit principalement d’habitués des lieux : les riverains sont largement représentés dans les accidents “hors zones portuaires” puisqu’ils sont impliqués dans près de 7 accidents sur 10.

À noter enfin qu’en 2021, Infrabel a enregistré 311 incidents (accidents, barrière défectueuse, caténaire arrachée,…) à hauteur des passages à niveau qui, ensemble, ont provoqué une moyenne de 1h18 de retard par jour. Un chiffre en baisse par rapport aux années précédentes.

Parmi les 46 accidents, 37 (soit 80%) ont impliqué un véhicule : 21 voitures (3 morts et 1 blessé grave), 12 camions (1 mort & 1 blessé grave), 2 camionnettes (1 blessé grave) et 2 bus. Par ailleurs, 7 accidents (soit 15%) ont impliqué un usager faible : 4 piétons (2 morts & 2 blessés graves) et 3 cyclistes (3 morts). Enfin, 2 accidents (5%) sont survenus à la suite du heurt d’un obstacle (1 vélo et 1 container)

Sur le même sujet