Dès 2023, il sera interdit de fumer sur les quais de gare

À partir du 1er janvier 2023, il sera interdit de fumer sur les quais de gare.

Dès 2023, il sera interdit de fumer sur les quais de gare
©Fanny Le Guellec
Belga

La commission Mobilité de la Chambre a approuvé mercredi une proposition de loi en ce sens, déposée par Ecolo-Groen. Pour les auteurs du texte, Nicolas Parent (Ecolo) et Kim Buyst (Groen), il s'agit de lutter contre le tabagisme passif et d'agir de manière préventive car "voir fumer fait fumer". "Notre proposition de loi répond aux appels de 'Générations sans tabac' et de la Fondation contre le Cancer face au nombre toujours trop élevé de décès liés au tabagisme. L'objectif est de permettre aux jeunes générations de ne plus être progressivement exposées au tabac dans l'espace public." Une mesure identique est déjà en application aux Pays-Bas, avec succès, selon les auteurs. En outre, cette interdiction mettra fin à la confusion actuelle, les voyageurs ignorant souvent aujourd'hui où il est permis ou non de fumer dans les gares, dans les couloirs ou sur les quais, a ajouté M. Parent.

Le texte a été approuvé par la majorité Vivaldi, qui sera rejointe en plénière par Les Engagés, a assuré le député Josy Arens.

La N-VA et le Vlaams Belang se sont abstenus, craignant notamment un déplacement du tabagisme vers les entrées de gare. Le PTB a voté contre, voyant des difficultés de contrôle et un risque supplémentaire d'agressivité à l'encontre du personnel. Melissa Hanus (PS) lui a assuré qu'un contact avait bien été pris avec le syndicat majoritaire CGSP-Cheminots à ce sujet, "sinon, nous n'aurions pas voté le texte".

"Avoir des gares propres et agréables, c'est une demande de nombreux voyageurs à laquelle je m'associe", a réagi le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) dans un message envoyé à Belga. "En rendant les quais non-fumeurs dès 2023, ce seront les mêmes règles que dans tout autre espace public qui seront d'application en gare."

La SNCB soutient cette extension de l'interdiction de fumer, fait-elle savoir dans une réaction. "Les avantages à cet égard sont nombreux: il y a entre autres, bien sûr, les effets bénéfiques sur la santé de tous les voyageurs et du personnel de la SNCB. L'interdiction de fumer sur les quais permettra également de réduire le nombre de mégots sur les quais et dans les voies, ce qui améliorera la propreté de la gare et le confort des voyageurs. L'extension de l'interdiction rend également la situation plus claire : actuellement, les voyageurs ne savent souvent pas sur quel quai ils peuvent fumer ou pas, selon qu'il est couvert ou non. Selon une enquête réalisée par la SNCB auprès de ses clients, 7 sur 10 parmi ceux-ci se déclarent favorables à l'interdiction de fumer sur tous les quais", ajoute la compagnie ferroviaire.

Sur le même sujet