La Flandre va lancer en janvier une profonde réforme de ses transports publics

La réforme majeure des transports publics prévue en Flandre débutera progressivement à partir de janvier 2023 et sera progressive, par phases, contrairement au "big bang" imaginé au départ, a annoncé jeudi la ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters.

Belga
La Flandre va lancer en janvier une profonde réforme de ses transports publics
©PHOTONEWS

Ce plan, baptisé "Basisbereikbaarheid" (accessibilité de base), date de 2015, mais sa mise en oeuvre, initialement prévue en 2021 puis pour cette année, a été retardée pour toute une série de raisons. Le concept devrait garantir des transports publics davantage axés sur la demande, à quatre niveaux: le réseau ferroviaire, un réseau "noyau", un réseau complémentaire et du transport sur mesure. L'idée est aussi de faire appel à des services de taxis et bus privés pour les derniers kilomètres et d'intriduire une nouvelle application pour smartphone.

Mme Peeters (Open Vld) a expliqué lors d'une conférence de presse à Bruxelles, avoir changé son fusil d'épaule sur le rythme de la réforme.

Au lieu d'un changement sous forme d'un "big bang", avec une entrée en vigueur du nouveau système de transport d'un seul coup, il y aura "une approche progressive, par phases", a indiqué la ministre libérale.

L'entrée en vigueur de la réforme est fixée à janvier 2023 et la société flamande de transport public De Lijn y jouera un rôle central, a-t-elle précisé.

"Nous devons commencer un déploiement progressif dès que possible, en partant de l'offre (de transport existante et des entreprises de transport actuelles et en développer le transport flexible", a encore dit Mme Peeters.

De Lijn se verra confier une mission beaucoup plus large et devra coordonner toutes les "couches" de transport, ce qui sera possible dans le cadre du nouveau contrat de gestion 2023-2027, selon la ministre.

Une centrale d'appels responsable de la planification, de la réservation et du paiement des transports en commun sera opérationnelle dès le dernier trimestre 2022, dans une ou plusieurs zones où De Lijn dispose de bus à la demande.

Mais les principaux changements débuteront en janvier prochain, après le lancement d'une campagne de communication à destination du public, en septembre.