A compter du 1er janvier, la part de biocarburants dans les carburants fossiles (diesel, essence) augmentera, à la suite d'une décision validée par le conseil des ministres début novembre, a confirmé le cabinet de la ministre de l'Energie et de l'Environnement Marie Christine Marghem.

Cette mesure découle de deux directives européennes, dont l'une prévoit une part de 8,5% de biocarburants dans un litre d'essence ou de diesel. L'autre impose de réduire de 6% en 2020 les émissions de CO2 liées aux carburants.

La Belgique, de son côté, a opté pour une part de biocarburants à 9,6%.

Les prix augmenteront légèrement, de l'ordre de 2 centimes par litre pour l'essence 95 et le diesel.