La Stib va quelque peu renforcer son offre samedi par rapport au week-end dernier afin notamment de permettre aux Bruxellois de faire leurs courses, annonce vendredi la société de transport en commun par communiqué. 

Dès lundi, début des vacances de Pâques, la Stib réadaptera toutefois son offre et appliquera le réseau spécial mis en place jusqu'à ce vendredi, afin de répondre aux contraintes de distanciation sociale liées à la crise sanitaire du coronavirus. L'horaire vacances scolaires ne sera donc pas d'application. Contrairement au week-end dernier, davantage de lignes seront assurées samedi. L'offre du dimanche sera quant à elle similaire à celle proposée le dimanche 29 mars.

Certaines lignes de bus non prioritaires seront toutefois supprimées durant le weekend. Samedi, six lignes au total (17, 33, 72, 75, 76 et 86) ne seront pas exploitées, tandis que 11 lignes (12, 17, 20, 21, 33, 43, 45, 54, 72, 75 et 86) ne circuleront pas dimanche.

L'ensemble des lignes de tram seront en revanche assurées, ainsi que les quatre lignes de métro, qui circuleront à une fréquence de 10 minutes sur les antennes périphériques et de cinq minutes sur les troncs communs du centre-ville.

"La couverture de l'ensemble de la Région reste assurée mais la Stib continue à privilégier les lignes essentielles desservant hôpitaux, lieux de soin et zones commerciales essentielles", souligne l'entreprise.

À partir de lundi, qui marque le début des vacances de Pâques, la Stib réadaptera à nouveau son offre. Le réseau spécial mis en place jusqu'ici afin de répondre aux contraintes liées à la crise du nouveau coronavirus (distanciation sociale, desserte des hôpitaux et lieux commerciaux essentiels, pas de changement de conducteur en dehors des dépôts, ...) restera d'application. "Il sera légèrement adapté de manière à limiter les problèmes de charge rencontrés sur certaines lignes à certaines heures. L'offre sera ainsi augmentée à partir du 6 avril (+ 11% de places-km sur le réseau de surface) par rapport à la semaine du 30 mars au 3 avril", spécifie l'entreprise bruxelloise.

La Stib rappelle que les transports publics sont uniquement réservés aux déplacements essentiels et qu'il est impératif de respecter le nombre maximal de personnes par véhicule ainsi que la distanciation sociale.