Une vingtaine de passages à niveau vont être équipés de nouveaux panneaux invitant les usagers de la route à ne pas bloquer ces passages.

Il s'agit d'une phase test, précise samedi Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire. Plus de la moitié des accidents survenant aux passages à niveau sont dus au non respect des règles de circulation, à des manœuvres de slaloms ou à des franchissements au rouge du passage à niveau. "Dans la période 2014-2018, nous avons constaté que plus d'un tiers des accidents aux passages à niveau s'expliquaient par l'imprudence des usagers de la route lors de la formation de files, certains d'entre eux évaluant mal la possibilité de bien quitter le passage avant la fermeture des barrières", explique Infrabel.

Des panneaux 'blocking back' vont donc être installés. "Il s'agit de panneaux d'avertissement qui rappellent aux conducteurs de véhicules routiers qu'ils ne sont pas autorisés à s'engager sur le passage à niveau s'il existe un risque d'y rester bloqué. Le principe est donc le même que pour tout carrefour routier: ne pas bloquer la circulation, avec le risque accru sur un passage à niveau puisqu'un train n'a pas l'occasion de vous éviter et le temps de freinage beaucoup plus long rend une collision inévitable", souligne encore le gestionnaire.

Onze panneaux vont être placés en Wallonie, dont trois à Wavre (Bierges, Basse-Wavre, Limal), une ville particulièrement concernée par la problématique puisque traversée par huit passages à niveau, et qui compte de nombreuses écoles. Les autres passages qui seront équipés sont situés à Morlanwelz, Montigny-le-Tilleul, Dampremy, Couvin, Comines (2), Péruwelz et Gembloux.