Deux navettes autonomes de marques différentes ont circulé mardi matin sur un même circuit dans la cadre du salon "Smart City Wallonia" qui se tenait au WEX de Marche-en-Famenne. Organisé par l'Institut Vias, en présence du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot, ce test marque une première mondiale en termes de mobilité. Les visiteurs du salon "Smart City Wallonia" pouvaient embarquer à bord des deux navettes pour un parcours de quelques centaines de mètres autour du WEX ponctué de plusieurs arrêts.

La coordination entre les deux véhicules de marques différentes - l'un du constructeur français Navya, l'autre du constructeur français EasyMile - était assurée par un logiciel de conception suisse, Bestmile. Ce dernier fait office de tour de contrôle et adapte la fréquence de passage des navettes à distances.

"Une première mondiale", souligne le ministre Bellot.

"Le test organisé aujourd'hui ouvre la porte au déploiement des véhicules autonomes sur les parkings des hôpitaux, des attractions touristiques ou des aéroports, par exemple", précise l'institut Vias par communiqué. "De tels véhicules pourront ensuite être utilisés dans les centres-villes, notamment pour transporter des touristes."

Le chemin vers la mise en circulation de navettes totalement autonomes reste toutefois en encore long. "Ce sont encore des prototypes", poursuit le ministre Bellot. "La technologie est perfectible, il faut homologuer les véhicules, et cela reste un défi un service opérationnel pour des raisons budgétaires, légales et techniques", selon lui.