Une amende administrative infligée par Securail s'élève à 50 euros mais ce montant peut être revu à la hausse en cas de récidive.

Par ailleurs, le nombre de voyageurs dans les trains atteint désormais la moitié de son niveau d'avant les mesures de confinement, indique-t-on à la SNCB. Une amende infligée par la police atteint quant à elle 250 euros. 

Depuis le 4 mai, la police des chemins de fer et les polices locales ont infligé 1.075 amendes pour le non-respect de l'obligation du port du masque, selon une porte-parole de la police fédérale. Ce nombre concerne aussi bien les trains, que les gares et d'autres transports publics.