Une action syndicale au sein de la société de transports publics De Lijn causait d'importantes perturbations sur le réseau de bus et trams du nord du pays, lundi matin. A 6h15, la moitié des véhicules était à l'arrêt, a indiqué la porte-parole Karen Van der Sype. Les syndicats protestent contre des problèmes au sein du service technique et demandent une augmentation salariale.

La durée de l'action des syndicats n'est pas connue.