La Ville et la province avaient demandé cette consultation après la très importante affluence de touristes en gare d'Ostende vendredi. La société de transport placera un grand écran d'information en temps réel à l'extérieur de la gare d'Ostende et renforcera la communication sur la fréquentation du réseau via les réseaux sociaux. La SNCB, la ville d'Ostende et la province de Flandre occidentale ont discuté lundi des mesures supplémentaires possibles pour ceux qui veulent prendre le train vers la station balnéaire lors des prochaines vagues de chaleur qui sont prévues cette semaine. Les différentes parties ont tenu des consultations après que des centaines de touristes et voyageurs se sont retrouvés bloqués à la gare d'Ostende à cause d'un train immobilisé à hauteur de Jabbeke, à une quinzaine de kilomètres de la commune.

Le bourgmestre d'Ostende Bart Tommelein (Open Vld) a rapidement exigé un plan de sécurité de la SNCB et a refusé d'accepter des trains supplémentaires en direction de la ville. La SNCB, de son côté, se dit prête à agir. D'une part, en examinant comment optimiser les flux de passagers. D'autre part, elle placera un grand écran d'information en temps réel à l'extérieur de la gare et renforcera la communication via les réseaux sociaux, en vue d'informer rapidement les passagers en cas d'heure de pointe.

Mais la SNCB continuera à affréter des trains supplémentaires vers la côte. "Compte tenu des passagers supplémentaires qui sont attendus avec le beau temps, la SNCB adapte son offre pour pouvoir transporter les passagers dans les meilleures conditions sanitaires", indique la compagnie.

Celle-ci lancera également une application qui permettra aux passagers de voir en temps réel le niveau d'occupation du train qu'ils souhaitent prendre. "Cette application sera disponible d'ici septembre, lorsque les billets de train gratuits pourront être utilisés", a déclaré l'un des porte-parole de la SNCB, Dimitri Temmerman.

Mardi, la concertation se poursuivra entre la SNCB et la Ville d'Ostende. "Le risque est trop élevé pour ne rien faire", déclare M. Tommelein. "La SNCB doit intervenir d'urgence et doit mettre en place un plan d'urgence en cas de problèmes comme vendredi. Idéalement, ce plan devrait être opérationnel d'ici la prochaine vague de chaleur. Sinon, je refuse des trains supplémentaires pour Ostende."