Alors que le nombre de voyageurs qui prennent leur vélo dans le train a doublé au cours des dix dernières année, la SNCB prépare une "stratégie" qui devrait améliorer l'accueil des deux roues, rapporte Le Soir mercredi. La SNCB envisage d'augmenter le nombre de places disponibles, notamment en "adaptant" certaines voitures sur les destinations les plus courues, les liaisons vers la côte et vers l'Ardenne en période de forte affluence.

Vers la côte, cet été, on trouvera davantage de voitures de type Desiro et M6 double étage.

A plus long terme, le projet de stratégie prévoit que les nouvelles voitures M7 - avec plus de places et où le cycliste peut rentrer directement - remplaceront les voitures qui ne sont pas adaptées aux vélos "sur les destinations populaires pour les cyclistes". Le nombre de places devrait passer de 12 à 24 vélos par train à partir de 2024.

A moyen terme, le nombre de places réservées aux bicyclettes devrait augmenter de 4.450 à 6.700 fin 2025, à la faveur de l'entrée en service progressive des nouvelles voitures M7. Il n'y aura plus une voiture multifonctionnelle (avec un grand espace ouvert plus facile d'accès) par train mais deux. Et sur la même période, le nombre de trains avec plancher bas et entrée autonome augmentera de 29 à 47 %.

Il est aussi question d'augmenter le nombre de places de stationnement - de 108.000 à 150.000 en 2028.

La SNCB veut par ailleurs également multiplier les partenariats pour développer les vélos partagés disponibles en gare.

Le document doit être avalisé par le conseil d'administration de la SNCB en juin prochain.