La SNCB reprend dès vendredi les contrôles à bord des trains. Aucun contact physique n'aura lieu lors de la vérification du titre de transport, les billets papiers seront contrôlés visuellement et les billets digitaux seront scannés. Les paiements se feront désormais uniquement par Bancontact.

La crise sanitaire provoquée par l'épidémie de coronavirus avait poussé au cours des dernières semaines la société ferroviaire à privilégier l'information et la sensibilisation aux règles de protection d'application à bord des transports publics.

"A partir du 19 juin, la vérification du fait que les voyageurs sont bien en possession d'un titre de transport reprendra dans les trains, accompagnée de consignes pour les voyageurs, établies en collaboration avec le terrain (accompagnateurs de train et conseillers en prévention), qui permettront d'effectuer ces contrôles en toute sécurité sanitaire, tant pour les voyageurs que pour les membres du personnel.", indique vendredi la SNCB. Le port du masque est obligatoire depuis le 4 mai en gare, sur les quais et dans les trains, que ce soit pour les voyageurs ou pour le personnel de la compagnie.

L'offre ferroviaire de la société a repris quasiment dans son entièreté depuis le 4 mai et serait désormais presque à son maximum (3.600 trains par jour). Le taux de fréquentation est actuellement de 300.000 à 310.000 voyageurs par jour, soit près de 30% de la fréquentation habituelle un jour de semaine hors crise.

La compagnie dispose actuellement de 108 gares où les guichets sont ouverts selon les horaires habituels. Les guichets restent cependant encore fermés dans une trentaine de petites gares.