Le TEC prend des mesures nettement plus strictes en Wallonie : 5 passagers par bus au maximum, 12 par bus articulé, 15 par tram

La question des transports en commun, lieux publics par excellence, face à la menace du coronavirus, est évidemment importante. Jusqu'ici, aucune fermeture de ces services n'est envisagée (même si une diminution de la cadence est bien effective). En revanche, les opérateurs durcissent le ton. Aujourd'hui "afin de limiter les contacts et risques de propagation du Covid-19, le TEC renforce ses mesures de précaution et de distanciation sociale à bord des véhicules", nous apprend le TEC.

Mesure la plus forte : le nombre de passagers à bord est désormais limité. "Les voyageurs sont priés de conserver une distance minimale de 1,5 mètre entre les passagers et de n'occuper qu'une banquette sur deux."

Par conséquent, il sera demandé aux voyageurs de ne plus monter à bord des véhicules si les limites suivantes sont atteintes :

  • 5 passagers maximum pour un bus standard ;
  • 12 passagers maximum pour un bus articulé ;
  • 15 passagers maximum pour un tram.

Si tel est le cas, et dans la mesure du possible, les véhicules afficheront le message "Complet".

Pour rappel, la validation du titre de transport ne se fait plus qu'à l'arrière du véhicule et la vente de billets à bord du véhicule est annulée. 

Les informations complètes sont à trouver ici.